Message téléphoné de Paramahamsa Prajnananandaji
avec l'Ashram de Tattendorf, la nuit de la Saint-Sylvestre

.


Bonne année (en anglais heureuse nouvelle année : happy new year) à vous tous. Comment être heureux jour et nuit ? A chaque souffle, à chaque étape de la vie, si nous pouvons rester dans la fontanelle, si nous pouvons nous rappeler Dieu, si toutes nos activités sont une offrande faite à Dieu, alors il n'y aura pas d'attachement, pas d'émotion. Réussite ou échec, tout est offert à Dieu, et alors nous serons heureux et sinon malheureux. Les gens ordinaires passent du bonheur au malheur mais les personnes spirituelles demeurent constamment heureux. Le bonheur est notre nature. La nature de l'âme est sat-cit-ananda, immortalité, conscience et félicité. La félicité, le bonheur est notre véritable nature. Heureuse nouvelle année. Maintenant elle est déjà vieille, quelques minutes se sont déjà écoulées, en Inde quelques heures ont déjà passé, donc ce n'est plus une nouvelle année mais une année ancienne. Heureuse ancienne année à vous tous. Seul Dieu est toujours nouveau. Dieu est toujours nouveau, éternellement nouveau, éternellement neuf. Gouroudev avait l'habitude de chanter la chanson de Tagore :"Toujours nouveau, éternellement nouveau, Ô mon Seigneur. Excepté Dieu tous est vieux. "Ce qui est toujours nouveau donne une joie constante. Dans la vie ordinaire les gens sont contents quand ils ont des vêtement neufs, un livre neuf, une nouvelle maison, une nouvelle voiture mais quand tout cela vieillit :"Oh, non !" Dieu est toujours nouveau, toujours bonheur car Dieu n'est jamais usé, toujours neuf. Amenez Dieu dans votre vie, à chaque souffle aimez Dieu. Ô Dieu, Ô Dieu je ne T'oublierai jamais. Dieu ne nous oublie jamais, quelle en est la preuve ? Le souffle en est la preuve. Baba disait :"Ton souffle est ma présence." Cela veut dire que votre souffle est la présence de Dieu, donc à travers chaque souffle aimez Dieu. Si nous pouvons aimer Dieu de manière continuelle, constamment, alors la vie sera plus belle, plus agréable. L'amour, l'amour, l'amour, constant et continuel, à chaque souffle. En anglais il y un proverbe qui dit :"Le temps et la marée n'attendent personne." Les vagues vont et viennent, comme le temps qui s'écoule. La rivière produit un son de murmure quand elle s'écoule et le temps s'écoule, tout change. En chacun de nous il y a un aspect changeant et un aspect inaltérable. Le corps, le mental, la mémoire tout cela change continuellement, ce qui ne change pas c'est l'Âme, l'Âme ne change jamais. Soyez ancrés dans ce qui est inaltérable et non pas dans le corps, le corps vieillira, la peau se ridera, les cheveux deviendront gris et les dents tomberont, vieillis. Mais l'Âme, inaltérable, ne subit aucune modification. L'Âme n'a pas d'yeux, pas de dents qui vont tomber. L'Âme a tout mais n'est attachée à rien. Aimer, aimer, aimer, le détachement intérieur, une attention constante à aimer Dieu, un amour constant. Je vous donne mon amour constant, un amour constant, un amour sans fin, un amour continuel. Aimez Dieu, aimez les Gourous. D'accord ? Merci à tous. Je ne dirai pas "heureuse nouvelle année," tout change, tout change, année après année, tout change. Dieu inaltérable, Âme inaltérable, Immortalité. Soyez constamment heureux, heureux, heureux. Un souffle c'est une nouvelle vie, c'est un nouveau souffle, une nouvelle vie, un nouvel instant, le bonheur. A chaque souffle le bonheur, nouveau, neuf, nouveau. Si le souffle est nouveau vous devez continuellement vous renouveler, un vieux mental, de vieilles habitudes, une imagination ancienne, changez tout ça. Nouveau, neuf, nouveau, renouvelez, faites du neuf, renouvelez. Mon amour pour vous, je vous aime tous, je prie pour vous tous. Gouroudev chantait souvent :"Je ne possède rien, je mène une vie de détachement, je vais tout comme un mendiant, et je suis heureux avec un peu de nourriture. De même je suis heureux, je n'ai pas d'attachement. Je vis dans ce monde avec amour, quelqu'un est mon frère, quelqu'un est ma mère. Je n'ai pas de peine, je n'ai pas de souffrance, mais quand je voie quelqu'un souffrir je ressens sa douleur en moi-même, mais je suis toujours prêt à aider les autres. Je n'ai rien, je suis comme un mendiant. Rien ne m'appartient tout appartient à Dieu."

Nous appartenons tous à Dieu, nous venons de Dieu nous appartenons à Dieu, rien n'est à moi. D'accord ? Mon amour pour vous tous. merci à vous tous pour votre amour constant et je n'oublierai jamais l'amour qui vient de vous. Votre amour est ma force, votre développement est ma joie, votre progrès est ma satisfaction, votre réalisation est ma réalisation. Je vous aime tous, Dieu vous bénisse tous. Heureux, heureux, heureux, heureux, renouvelez, faites du neuf, rénovez. Soyez bons, soyez bons. Méditez bien. Le temps s'échappe, il n'attendra pas. A nouveau 2007 changera, viendra 2008. Ce monde changeant est un jeu, et même un jeu de chiffres, à partir d'aujourd'hui il faudra écrire 1er janvier 2007 pendant 365 jours 2007, 2007, 2007 puis c'est fini, 2008. Le temps s'écoulera mais nous devoir voir :"Quel est mon développement ?" D'accord ? Mon amour pour vous, je m'incline devant vous tous, je m'incline devant vous tous, je m'incline devant vous tous. Je me rappelle de vous tous, je prie pour vous tous. Merci.

Vous ne devez jamais oubliez Dieu, c'est ça la pratique, une attention constante, une vigilance constante. Dieu, Dieu, Dieu, Seigneur Suprême et Tout-Puissant, Dieu est en vous tous, je m'incline devant vous un nombre fois illimité, méditez bien et soyez des enseignant dans le monde.
Bye

Retour Accueil