Festival des Lumières


Âmes divines et aimantes,

Que les bénédictions les plus appropriées de Dieu et des Maîtres soient avec vous tous. 
Je saisis l’opportunité de cette période de festival pour prier pour vous.
Chaque année, la nouvelle lune des mois d’Octobre/Novembre est Deepavali Amavasya, le jour du festival de la lumière. 
En Inde, les gens décorent leurs maisons, les temples et autres lieux avec des lampes.

Qui n’aime pas la lumière ? Tous les êtres vivants aiment la lumière. Certains peuvent très bien dormir la journée
et émerger pour travailler dans la faible lumière de la nuit. Le jour et la nuit sont le jeu de la lumière et de la vie.
Si nous nous penchons sur une lanterne ou une bougie, nous observerons que la chaleur de la flamme augmente.
La chaleur est sentie seulement au dessus de la flamme tandis que la lumière part dans toutes les directions.
La chaleur est le chemin de la vie, qui devrait toujours être pour notre évolution, c’est pourquoi elle part vers le haut.
La chaleur de l’amour, de la compassion, de la connaissance, de l’action, comme la lumière, et selon sa force,
se développe. La connaissance, l’amour, la compassion et l’action  sont les fonctions de la tête, du cœur et des mains,
et elles ne sont pas limitées ; elles sont senties, vues et se manifestent dans toutes les directions.

Comment devrions- nous vivre ? Il est dit que nous devrions vivre comme une chandelle.
Une chandelle donne de la lumière à tout et s’illumine elle-même.  Une chandelle peut allumer d’autres lampes
avec sa flamme. La beauté de la vie est de vivre pour les autres avec amour, partage et attention, et par conséquent
répandre le bien dans toutes les directions.

Un verset sanscrit proclame :
paropakarakam yesham jagartim hridaye satam
nashyanti vipadah tesham sampadah syuh pade pade
«  Pour ceux dont les cœurs sont enthousiastes à servir, les difficultés sont éradiquées et
la prospérité arrive dont tous les aspects de la vie »

Nous devrions apprendre à vivre pour les autres. Quand nous vivons pour les autres, nos cœurs et nos esprits sont purifiés, et
l’amour et la compassion fleurissent plus profondément. Celui qui sert les autres cherche des opportunités d’aider les autres.

Quand nous marchons la nuit avec une lampe dans la main, marcher est facile et nous pouvons aider les autres à voir.
Quand j’étais jeune, beaucoup de gens se rendaient au marché local et rentraient le soir avec l’aide d’une lampe tenue
par une personne. Il n’y avait pas d’électricité et peu de gens pouvaient s’offrir une lampe torche. Quand je me souviens
de ces marches nocturnes dans ce village, je me souviens comment vivre une vie de partage.
La connaissance et l’amour se multiplient quand ils sont partagés.
Quand une lampe allume d’autres lampes, un torrent et un festival de lumières s’ensuivent.

Tout comme nous allumons des lampes dans nos maisons, faisons en sorte que nos corps/maisons soient décorés de lumière.
Dans toutes les portes de notre maison corporelle, les organes des sens, la chambre intérieure de notre cœur,
le mental ; que nos vies soient remplies de connaissance, d’amour, et d’actions qui rendent nos vies belles et productives.
Pendant cette période, prions pour la paix dans le monde en cultivant la paix intérieure, la compassion et des vies de services.

A nouveau, je prie pour vous tous. S’il vous plait, priez et méditez comme vous pouvez et servez aussi souvent et partout
où il vous est possible.

 

Avec Amour   

Prajnanananda

Retour