La fête des Mères

 


                Que les bénédictions les plus appropriées des maîtres et de Dieu soient sur vous. Je saisis l’opportunité de prier pour vous tous, particulièrement les mères dont nous célébrons la fête.
                Le jour de la fête des mères est une célébration annuelle, mais ce devrait être une célébration quotidienne d’exprimer amour et compassion. Nous devrions cultiver l’amour et la compassion dans nos esprits et nos cœurs et les exprimer dans nos pensées, notre parole et nos bonnes actions quotidiennes.
                Quand je pense à la fête des mères, je pense à ma propre mère qui m’a amené dans ce monde et a pris extrêmement bien soin de moi de toutes les manières possibles pour s’assurer que je deviendrai une bonne personne. Elle n’est plus là mais je me souviens très distinctement d’elle et de chaque geste gentil.  Elle était pour moi un idéal en bien des manières. Elle aimait chacun et chaque chose sans discrimination. Ses bras étaient largement ouverts pour manifester de l’amour pur pour tous. Tandis qu’elle vivait à l’ashram, un visiteur remarqua qu’elle était une machine d’amour, s’assoir à ses côtés était comme prendre un bain d’amour.
                La mère est l’incarnation de l’amour. Son amour est sans limite. La maternité ne se voit pas seulement chez les êtres humains mais se voit aussi clairement chez d’autres êtres. Pendant l’enfance, j’observais l’amour maternel chez les oiseaux, les singes, les chats et les vaches. Quelle merveille de voir leur amour pour leur progéniture.
                Nous sommes des êtres humains. Nous ne devrions pas être guidés par les instincts et l’avidité mais par l’amour, la gentillesse, la compassion, et une vision d’une vie meilleure pour tous. Dans la culture védique de l’Inde, il nous est enseigné d’aimer Dieu comme la Mère, que ce soit dans les écritures, les mantras, la terre, la nature, les rivières, et même les vaches. C’est une expression de gratitude pour leur contribution à une vie saine et heureuse.
                Si nous considérons le style de vie moderne et la manière de penser, nous voyons que nous devenons de plus en plus centrés sur nous-mêmes et que nous exploitons la nature jusqu’à la plus grande étendue. La nature tue des humains, et les êtres humains en tuent d’autres dans les guerres, le terrorisme et la violence. Les êtres humains détruisent au nom de l’avidité, de la colère, de l’ego, et de l’ignorance. Leurs actions heurtent le cœur de la Mère de bien des manières.  Si nous aimons la mère et voulons lui exprimer notre amour et notre gratitude, nous devrions comprendre son cœur et son amour dans cette création. Aucune mère ne veut voir la destruction. Le cœur d’une mère est le cœur de l’amour.
                En ce jour de la fête des mères, je prie la Mère Divine de nous accorder des cœurs capables de ressentir  l’amour pur pour tous les êtres vivants afin que nos vies soient composées d’amour pur, de compassion et de gentillesse. Faisons que notre amour pour la mère, pour la Terre Mère, et aussi pour l’entière création soit sincère et que nos vies soient simples et pratiques, aimant la nature et toute la création.
                Faisons de la fête des Mères un jour de gratitude pour notre mère la terre et la maternité en général.

 

Avec Amour


Prajnanananda

Retour