Âme Aimante et Divine
 
A l’occasion spéciale de la Fête des Mères, fêtée le 8 mai aux Etats-Unis, j’offre du fond du cœur mon amour, ma dévotion et ma gratitude à ma propre mère, à toutes les mères sur cette Terre, au gourou-précepteur en tant que mère, à Mère Nature et, par-dessus tout, à Dieu, la Mère. En même temps j’adresse mon amour et mes meilleurs vœux à tous en tant qu’enfants aimants de Dieu.
 
La maternité est un don divin rare et précieux. Quand je pense à ma propre mère, je n’ai pas de mots pour exprimer ma gratitude quand je contemple son amour, sa souffrance, son sacrifice et en particulier sa sagesse maternelle.
 
La mère a le plus grand impact sur l'enfant, son ventre étant le premier et confortable foyer du bébé. 
 
Elle prend toutes les mesures possibles pour élever son enfant afin qu’il devienne une personne brillante.
 
La simple expression de notre gratitude n’est pas suffisante. Nous devrions essayer de la servir physiquement si c’est possible. Nous devrions également avoir la démarche positive de garder notre Terre-Mère, notre environnement, en aussi bonne santé que possible, sans pollution, dans un équilibre écologique. Nous devrions être gentils et nous aimer les uns les autres car nous sommes les enfants aimants de Dieu dont les maîtres prennent soin de toutes les manières possibles.
Le 10 mai est jour de l’anniversaire de Shriyukteshwarji, dont on peut se souvenir comme d’une mère solide qui nous discipline. Je m’incline devant lui pour qu’il bénisse chacun de nous.
 
Je prie pour vous tous.
 
Avec Amour,
Prajñanananda

Retour