Jour du Mahasamadhi de Paramahamsa Hariharananda

Äme Aimante et Divine,

En ce jour spécial je me rappelle non seulement mon Maître bienaimé mais aussi son amour, sa gentillesse, sa compassion et ses instructions pratiques. Je me prosterne devant mon maître et je prie pour que chacun d’entre vous acquière un développement global.

Le temps passe. Tout change. Les impressions du passé survivent dans nos mémoires. Les bonnes impressions nous motivent pour avancer. Quand je pense à ce jour, sept années ont déjà passé, et pourtant l’impression indélébile laissée par la vie de mon Maître et ses enseignements résonnent dans mon cœur et dans mon esprit. Cela remplit ma vie d’amour et de gratitude. Comme sa présence dans nos vies était magnifique ! Son sourire, ses gestes de gentillesse, sa voix douce et mélodieuse et ses conseils pratiques défilent encore dans mon esprit. Plus je pense à lui, plus cela me rend humble. Sa présence m’a apporté la complétude dans ma vie. Il disait toujours que la vie humaine est extrêmement temporaire. Il y a de nombreux problèmes. Les maladies sont constamment en train d’attendre pour attaquer et nous arracher force et beauté. Il expliquait aussi comment utiliser cette vie transitoire mais précieuse pour développer une conscience divine. Un très beau verset corrobore ses enseignements :

shariram ca navachidram vyadhi grastam kalevaram
aushadham janhavi toyam vaidyo narayano harih.
– Prapanna Gita

“Le corps a neuf ouvertures et est enclin à la maladie.
Le médicament c’est l’eau du Gange et le docteur c’est Dieu seul. »

Chaque corps humain a neuf portes: deux oreilles, deux yeux, deux narines, la bouche, l’organe génital et l’anus. Chaque être humain est enclin à la maladie, à la décrépitude et à la mort. Mais ce corps n’est pas là pour la tristesse et la souffrance, il est là pour l’émancipation et l’amour. Dans le verset ci-dessus, « l’eau de Gange » signifie l’amour et la dévotion. Si nous cultivons l’amour et la dévotion pour Dieu au cours d’une vie pratique et spirituelle, nos vies seront remplies de beauté.

En ce jour spécial nous devrions contempler la vie et les enseignements de Gouroudev. Nous devrions également prier avec sincérité pour avoir suffisamment de force pour marcher sur ses traces.

A nouveau je prie pour vous tous.

Avec Amour,

Prajñanananda

Retour Accueil