Extrait d’une conférence de Paramahamsa Hariharananda en 1986

Il y a un pouvoir divin dans chaque être humain, mais de nos jours, ce n‘est plus enseigné nulle part. Ayant tout créé, Dieu entra dans la création. Tous sont donc des enfants de Dieu. Dans les Upanishads il est écrit:

srunbantu sarve amritasya putraah

“Prêtez l’oreille Oh fils de la béatitude immortelle.” Les êtres humains sont des fils immortels de Dieu. Ils sont descendus de Dieu. Ils doivent retourner à leur état originel c’est à dire qu’ils doivent réaliser Dieu, être uns avec Dieu. Alors seulement toutes leurs aspirations seront comblées et ils seront vraiment heureux. Ils obtiendront la paix, la béatitude et le bonheur divin. Cela est rendu possible par la pratique sincère et régulière du Kriya Yoga.

Le mystère Suprême du Kriya Yoga fut donné à l’homme à sa création. Dans les temps reculés, il y a des milliers d’années, pendant la période de Satya-Yuga, l’ère de la vérité, il n’y avait pas de Rama, de Krishna, de Kali, de Durga etc. Même les Vedas, la Bible, le Coran n’existaient pas. Mais il y avait un grand nombre de moines puissants, de rishis qui possédaient en eux des miracles merveilleux et la vérité. A l’époque les gens pratiquaient cette technique ancienne du Kriya Yoga. A l’aide de la technique spéciale du souffle du Kriya Yoga, ils atteignaient la paix, la béatitude et le calme tout au long de la journée et de la nuit. Rien que par le contrôle du souffle ils atteignaient la maîtrise de soi, car la maîtrise du souffle est la maîtrise de soi, l’état sans souffle est l’état sans mort.

Maintenant presque tout le monde est religieux mais ils ne se préoccupent que du jeu religieux. Beaucoup de gens chantent des Mantras et suivent des techniques variées de Puja. Malgré tout cela, ils sont incapables de calmer leur agitation et de se débarrasser de leur égocentrisme de leur cruauté et de leur brutalité. Ils ne tirent donc aucun profit de ces pratiques religieuses. Par exemple, si quelqu’un boit du nectar dans un pot empoisonné, que va-t’il se passer? De même, bien que les gens soient religieux et aillent d’un gourou à l’autre, il n’y a pas de progrès spirituel en eux car ils n’ont pas surmonté les qualités négatives déjà mentionnées. Ils faut aller à un Gourou réalisé qui a pénétré les voiles des splendeurs de la nature et les voiles de toutes les religions et a atteint le but divin. Ce genre de Gourou peut insuffler le pouvoir divin à un disciple en très peu de temps.

Il y a beaucoup de façons d’atteindre le but divin, mais le Kriya Yoga est la plus courte, la plus rapide et la plus scientifique. C'est l’autoroute commune à toutes les religions. C’est l’essence de toutes les religions. Mais le Kriya Yoga n’est pas une religion et n’est pas sectaire.

Il y a quatre techniques principales dans le Kriya Yoga. Elles sont simples, faciles et sont des raccourcis. Leur pratique ne présente aucune difficulté. Vous n’avez pas à retenir le souffle la tête en bas et les jambes en l’air. Généralement, lorsque quelqu’un s’assoit pour le Puja ou méditation, il ressent de l’agitation, des pensées, des inquiétudes et des angoisses dans son mental. De ce fait son Puja ou sa méditation devient inutile. Cette difficulté est facilement surmontée par la pratique de la première technique du Kriya Yoga qui ne prend que deux minutes. Par la pratique de cette technique vous oubliez votre ego et vos sensations corporelles et atteignez l’extrême état de super-conscience et de conscience cosmique. Vous pouvez immédiatement changer votre force vitale en une force divine rayonnante capable de tout qui a pour effet d’accélérer votre essor physique, mental et intellectuel. Votre cerveau deviendra fertile, votre mémoire pointue et vous subirez une transformation divine.

La deuxième technique est une panacée pour toutes les maladies. Elle guérit de nombreuses maladies. Elle vous donne un corps en bonne santé et brillant. Elle retarde le vieillissement.

Grâce à la troisième technique vous pouvez offrir votre système tout entier à Dieu. Vos mains ne sont pas vos mains, Elles sont les mains de Dieu. Dieu travaille à travers vos mains. Votre coeur n’est pas votre coeur, il appartient à Dieu. Dieu inspire le souffle en vous pour que votre système tout entier agisse. Vous avez de l’appétit parce que vous êtes vivants. Un mort n’a pas d’appétit. Nous ne mangeons pas; c’est Dieu qui mange à travers nous. Nous ne gagnons pas d’argent; c’est Dieu qui le fait. Nous devons offrir toutes choses à Dieu et réaliser que notre système est en fait le système de Dieu.

Généralement, nous ne percevons pas ces choses à cause de certains défauts. Nous avons deux narines et tant que le souffle n’y entre pas avec la même pression, notre champ spirituel ne sera pas cultivé. Nous devons cultiver notre propre champ spirituel c’est à dire notre corps. Ramprasad, un Yogi réalisé écrivit: “Oh mon esprit, ton champ si merveilleux reste inculte. Tu ne connais rien à la culture.”

Tous nos centres de la colère, de l’orgueil et de l’hypocrisie sont dans le lobe cérébral droit et notre centre de la parole est dans l’hémisphère gauche du cerveau. Nous avons aussi une autre zone qui s’appelle le pont. Derrière le pont se trouve le mésencéphale ou l’ensemble des bilans de nos vies sont emmagasinés. Les bonnes et les mauvaises pensées y sont emmagasinées. En un instant nous pouvons donc nous retrouver déconcertés ou furieux. Par la pratique du Kriya Yoga nos pensées s’équilibrent.

A l’aide de la quatrième technique nous deviendrons capables de ressentir que seul le pouvoir de Dieu nous fait agir. Nous pouvons atteindre le calme extrême. Lorsque nous atteignons le calme extrême, nous entendons les mantras. Il n’est pas nécessaire pour un initié du Mantra de Rama de chanter Ram, Ram, Ram. Le soi qui demeure en lui est Ram. Avec le Kriya Yoga, automatiquement, il peut entendre le Mantra de Rama dans le lointain. Si quelqu’un d’autre vénère Shiva, Kali, Durga, etc. il ne lui est pas nécessaire de chanter. Il peut automatiquement entendre le son divin. Il sentira même les vibrations divines dans son corps tout entier et verra la lumière divine. Même au septième ciel et jusqu’à l’infini il éprouvera le pouvoir de Dieu. Il percevra aussi dans sa fontanelle une sensation de flottement, de balancement de bercement. Grâce à cela, toutes ses qualités mauvaises et négatives disparaîtront. Il sentira que le pouvoir de Dieu est toujours avec lui.

Dans la Bible il est écrit: “si vos yeux ne cherchent pas Dieu vous devriez les arracher. Votre bouche n’est pas faite que pour le pain, mais les paroles qui sortent de votre bouche sont les paroles de Dieu.”

La même chose est écrite dans le Kenopanishad:

yad vacha anavyuditem yena vagvyutuate tadeva Brahmetwam viddhi nedam yadidam upasate
Ce que la parole ne peut révéler mais qui révèle la parole, sache que cela est Dieu seul.

yanmanasaa ne mennte yenhurnamo matam tadeva Brahmatwam viddhi nedam yadidem upasate
Ce que le mental ne peut comprendre mais qui connait le mental, sache que cela est Dieu seul.

Encore une fois, j’insiste sur la chose la plus importante, C’est le pouvoir de Dieu seul qui inspire le souffle depuis la septième jonction de chaque être. Grâce à cela nous sommes vivants et faisons plein de choses. Nous sommes les enfants de Dieu. Le merveilleux pouvoir de Dieu repose en chacun de nous. Au chapitre huit, verset dix de la Bhagavad Gita il est dit:

bhruvor madhye praoam aveçya samyak sa tam param purubam upaiti divyam
Celui qui peut fixer le prana shakti à l’aide du souffle au point situé entre les deux sourcils (glande pituitaire) peut percevoir le soi divin dans toute son effulgence.

Les écritures mentionnent également:

Yabannaiva pravisati charnmaruto madhyamarge Yabad bindurnabhavati drldhah pranavaata prabandhat. Yabaddyaane sahajasadrisa jaayate nauva tattwam Taabat gyaanam vadati tadidam dambha mithyapralap.
Tant que votre mental n’est pas fixé au point d’où Dieu inspire le souffle et ne L’y cherche pas, votre succès spirituel est complètement inexistant.

Vous avez besoin d’une belle maison, de la prospérité materielle et des plaisirs des sens. Vous avez besoin de tout cela et en même temps vous devriez aussi vous mettre à méditer. Méditation signifie: sanglina manasah nirbisaya manah. Le mental est libéré des choses terre à terre. Vous êtes dans la connaissance, la conscience et la superconscience.

Dans la Bible il est écrit: “Reste immobile et sache que tu es Dieu” Par la pratique de la méditation Kriya Yoga vous pouvez immobiliser vote mental et ressentir la présence vivante de Dieu.

Dieu est doux, gentil et aimable. Quiconque pratique cette technique cinq ou dix minutes par jour acquerra toutes ces qualités. Il percevra tout au long du jour et de la nuit qu’il est le pouvoir de Dieu.

Pour finir, je voudrais m’incliner devant tous les êtres humains partout dans le monde, car Dieu est partout. Om Shantih, Shantih, Shantih.

Retour