Jour de la fondation de l’ashram de Tattendorf (6 septembre)
 
Âme Aimante et Divine,
 
Que les bénédictions de Dieu et des maîtres soient sur nous tous.
 
Aujourd’hui (6 septembre), c’est le jour de la fondation de notre ashram de Tattendorf, près de Vienne en Autriche. Il y a treize ans, en ce même jour, notre bienaimé Gouroudev a consacré cet ashram pour tous les chercheurs de vérité. Gouroudev disait que cet ashram doit être un lieu d’amour, de paix, de compassion et d’harmonie. Ceux qui vivent à l’ashram devraient vivre ces idéaux et ceux qui visitent cet ashram devraient en faire l’expérience. Mais comment ? Nous sommes tous différents avec notre propre approche, nos propres valeurs, idéaux et attentes. Nous avons différents contextes et expériences et donc il existe des différences naturelles entre nous. C’est un grand défi que d’amener l’amour, la paix, la compassion et l’harmonie dans notre vie.
 
Nous devrions nous rappeler quelques faits. En dépit de nombreuses différences, nous avons beaucoup de choses en commun : nous sommes des enfants de Dieu, nous avons un but commun, nous avons une voie commune.
En tant qu’enfants de Dieu, nous appartenons à une même famille. Nous devrions développer l’amour pour l’autre et non la jalousie et la haine. Nous devrions être patients et gentils. Nous devrions prendre soin des autres et être aimables avec eux. Nous sommes sur la même voie, nous marchons ensemble. Quand une famille part en voyage, tous marchent ensemble, même si les enfants courent devant les autres. Nous devrions nous aider mutuellement dans notre itinéraire spirituel, d’une manière aimante. Quand nous aidons quelqu’un avec amour et compassion, c’est nous-mêmes que nous aidons au bout du compte.
 
Nous avons un maître qui a essayé de nous aider de toutes les manières possibles, mais du fait de notre ego nous ne nous souvenons pas de lui et ne sentons pas sa présence. Quand nous sommes plus dans une attitude de prière, il nous est facile de sentir la présence des maîtres en nous-mêmes. Pour faire cette expérience et pour mener une vie spirituelle dynamique et pratique, nous devons méditer, étudier, servir et aimer. Gouroudev a conservé l’idéal que l’ashram doit être un lieu d’amour, de paix, de compassion et d’harmonie. Nous devrions essayer de maintenir cet idéal dans chacune de nos pensées, de nos paroles et de nos actions.
 
En ce jour particulier, je prie Dieu et les gourous pour vous tous. Qu’il y ait paix, amour et harmonie entre nous tous et partout.
 
Avec Amour
Prajñanananda
 

Retour